Depuis le 1er janvier 2018, les règles fiscales applicables à l'économie de partage ont encore été assouplies. 

Sur les revenus des services fournis via des plates-formes d'économie partagée reconnues, vous ne devez plus payer d'impôts à condition que vos revenus ne dépassent pas 6250 euros en 2019 (il s'agit du montant pour 2019 indexé chaque année). 

Mais attention: pour évaluer le seuil de 6250 euros, il n’est pas seulement nécessaire de prendre en compte les revenus perçus via Parcify. Vous devez également prendre en compte les revenus perçus via d'autres plateformes d'économie de partage reconnues, ainsi que les revenus perçus dans le cadre de deux autres nouveaux régimes pour ce que l'on appelle "le revenu supplémentaire libre d'impôt": 

• services civils occasionnels (petits travaux effectués pour d'autres particuliers) 

• le travail pour une ASBL 

Si vous dépassez le seuil de 6250 euros, vous tombez en dehors du système d'économie partagée et vos revenus du premier centime d'euro sont imposés comme des revenus divers ou même comme des revenus professionnels. 

Vous trouverez plus d'informations sur les différents régimes de revenus supplémentaires non imposés sur le site www.bijklussen.be/fr/index.html du SPF Finances et de l'Office national de la sécurité sociale.

🙄 Cet article a répondu à votre question? 

N'hésitez pas à nous faire part de ce que vous pensez de cet article en cliquant sur un emoji ci-dessous. Et bien évidement, nous sommes toujours là pour répondre à toutes questions supplémentaires. Cliquez tout simplement sur le bouton chat! 😍

Did this answer your question?