L'économie collaborative vous permet d'arrondir vos fins de mois en tant que particulier, en vous offrant un système fiscal clair et avantageux. Chaque revenu généré grâce à l'économie collaborative est taxé à un taux d'imposition favorable de 10%. 

Plus d'information : https://parcify.com/fr/gagner-de-largent-avec-leconomie-collaborative/

Règles générales

  • les particuliers doivent agir en dehors du cadre de leur activité professionnelle ;
  • les services sont uniquement fournis dans le cadre d’accords passés par l’intermédiaire d’une plateforme électronique agréée ou organisée par l’autorité;
  • les indemnités ne peuvent être payées au prestataire de services que via cette plateforme ou par l'intermédiaire de celle-ci.

Conditions

Salarié 

  • Vous n'agissez pas dans votre cadre professionnel 
  • Vous ne dépassez pas plus de 5.210 EUR/an. (2018)

Indépendants 

  • Vous n'agissez pas dans votre cadre professionnel 
  • Vous ne dépassez pas plus de 5.210 EUR/an. (2018)

Étudiant 

  • Afin de conserver le droit aux allocations familiales, vous ne pouvez pas travailler plus de 240 heures au trimestre 1, au trimestre 2 et au trimestre 4, et sans limite au trimestre 3 (été).
  • Pour rester fiscalement à charge de vos parents, vous devez remplir les conditions suivantes : Vous faites partie de la famille et ne touchez pas de salaire étant un coût professionnel pour vos parents. Le revenu que vous touchez reste sous le montant-limite légal, selon votre situation familiale. 

Pensionné 

  • Vous devez déclarer votre activité à votre organisme de pension, sinon votre pension peut être diminuée ou supprimée 
  • La possibilité de gagner un revenu d’appoint illimité ou l’interdiction de dépasser un revenu maximum dépendent: de votre âge, du nombre d’années de votre carrière, du type de pension. Si vous dépassez la limite de revenu, votre pension peut être diminuée ou supprimée 

Chômeur 

  • Prenez contact au préalable avec l’ONEM. L’ONEM décidera si vous pouvez exercer des activités occasionnelles moyennant paiement en conservant vos allocations de chômage. Dans ce cas, vos allocations de chômage seront diminuées. Si vous travaillez plus qu’occasionnellement, vous pouvez perdre votre droit aux allocations de chômage.

Allocataire 

  • Vous touchez un revenu d’intégration sociale: prévenez le CPAS au préalable, un revenu limité pourrait être cumulé avec le revenu d’intégration sociale
  • Vous touchez une allocation de maladie: préveniez la mutuelle au préalable, demandez la permission du médecin de la mutuelle au préalable, votre allocation de maladie sera diminuée.
Did this answer your question?